Ubisoft considère la technologie de la blockchain

Alors que la blockchaina d’abord influencé le monde économique et financier, ses applications vont maintenant au-delà. Cela fait quelques temps maintenant l’éditeur de jeux vidéos français Ubisoft travaille sur les applications de la chaîne de blocs dans l’industrie du gaming.

Quatrième plus important créateur de jeux vidéo au monde, Ubisoft connait de nombreux succès comme Assassin Creed et souhaite se démarquer davantage. Ainsi, la société française veut intégrer la technologie de la blockchain pour les achats « in-game » dans ses jeux explique le journal Les Échos.

Pour Ubisoft, « la Blockchain offre de nouvelles façons d’explorer les relations entre les joueurs, les interactions in-game, l’acquisition et les échanges de biens virtuels, la sécurité des transactions ainsi que toutes les opportunités ouvertes par l’arrivée des crypto monnaies ».

La blockchain pourrait être la prochaine innovation soutenant l’industrie des jeux vidéo

Alors que le secteur développe la réalité augmentée et l’intelligence artificielle à ses jeux vidéo comme avec Pokémon Go, l’utilisation de la technologie de la blockchain pourrait permettre de soutenir l’achat et l’échange de crypto-actifs de manière rapide, sécurisée et pérenne.

En effet, la blockchain associée à l’industrie du jeu pourrait permettre d’acquérir des actifs virtuels dans un jeu et de les revendre en dehors du jeu contre d’autres actifs digitaux ou des crypto-devises.

C’est ainsi que la technologie blockchain pourrait soutenir une sorte de troc virtuel où les joueurs détiennent vraiment des actifs ayant une valeur transparente et échangeable en toute sécurité.

Panchenko Vladimir / shutterstock.com

Intégrer la blockchain dans l’expérience de gaming serait un avantage compétitif pour l’entreprise

Proposer des contenus dans les jeux qu’elle crées permettrait à la société de gagner un avantage concurrentiel important. Le modèle d’affaire pourrait permettre aux joueurs  en recherche constante d’innovations d’acheter du contenu virtuel pour équiper leurs personnages – un peu comme le jeu Fortnite.

Pour Anne Puck, Blockchain Initiative Associate Manager chez Ubisoft, « il est crucial de faire partie des pionniers dans la manière dont les joueurs peuvent bénéficier de ce que la blockchain a à offrir. Nous pensons que cette technologie a le potentiel de transformer l’expérience de jeu, et peut-être même de donner aux joueurs les moyens d’être de véritables acteurs dans leur monde ».

Une source anonyme proche de l’équipe de recherche blockchain d’Ubisoft aurait déclaré que l’entreprise pourrait développer son projet sur la blockchain Ethereum. Pour rappel, depuis 2013, le réseau Ethereumpermet la création d’applications décentralisées (dApp) et de smart contracts(ou contrats intelligents).

Bien que les avancements de ce projet seraient déjà à un stade avancé, l’entreprise n’a pas encore précisé si elle lancerait la possibilité d’acheter du contenu virtuel dans ses jeux déjà existants ou dans de tout nouveaux jeux.

Quels obstacles pour l’utilisation de la blockchain dans les jeux vidéo ?

Pour offrir une expérience de jeu décentraliséeaux joueurs avides de nouveautés, il est nécessaire de surmonter plusieurs obstacles liés au manque d’entropie ainsi qu’aux coûts et à la vitesse d’exécution, de transformation et de transaction.

Pour réduire les coûts et les délais, il est important pour les développeurs de travailler sur des jeux ayant besoin de moins de transactions pour fonctionner.