Un groupe de réflexion pense que le financement de l’ISIS pourrait se cacher dans les crypto-monnaies

Plus de 300 millions de dollars de dons à l’ISIS pourraient être dissimulés dans les crypto-monnaies.

Une ombre avec un BTC
L’anonymat et l’accessibilité des crypto-monnaies en font un mode d’opération intéressant pour les groupes terroristes.

Plus de 1,1 milliard de dirhams (300 millions de dollars) de dons à l’ISIS pourraient être cachés dans les crypto-monnaies selon le groupe de réflexion The Counter Extremism Project.

The Counter Extremism Project est une organisation non gouvernementale à but non lucratif qui lutte activement contre les groupes extrémistes. Dans un nouveau rapport, intitulé « Les crypto-monnaies et le financement du terrorisme : Évaluation de la menace et défis réglementaires », ils ont révélé que les autorités recherchent ce fonds disparu depuis 2017.

« Ce serait un mécanisme de stockage idéal jusqu’à ce qu’on en ait besoin » a déclaré le directeur Hans-Jakob Schindler à The National.

« Si c’est bien fait, ce moyen de stockage serait introuvable et insaisissable pour la plupart des gouvernements ».

Il s’agit d’une hypothèse probable suite à l’incident de mars dernier, au cours duquel une femme américaine a été condamnée à 13 ans de prison pour avoir envoyé environ 150 000 $ à ISIS. Cette somme a été payée par le biais de Bitcoins et autres crypto-monnaies.

ISIS est le premier groupe terroriste qui a été officiellement poursuivi en justice en raison de ses activités liées aux crypto-monnaies. Un adolescent américain, Ali Shurki Amin, a été condamné à 11 ans de prison pour avoir fourni aux partisans d’ISIS un manuel sur la manière de cacher des dons via Bitcoin.

Le groupe de réflexion rapporte également qu’il existe« des situations et des cas clairs »dans lesquels ISIS et le Hamas utilisent des crypto-monnaies dès 2014 pour leurs activités malveillantes.

Schindler estime que cela met une pression accrue sur les gouvernements de l’UE pour qu’ils créent un cadre réglementaire commun afin de pouvoir « être en avance » et travailler de manière préventive sur les réglementations avant qu’elles ne progressent davantage.

De plus en plus d’organisations terroristes se tournent vers les crypto-monnaies pour dissimuler leurs fonds comme le suggère un document de recherche rédigé par Steven Salinsky. Dans ce document, le directeur du Middle East Research Institute a expliqué que la collecte de fonds et de dons via cryptos devient de plus en plus courante dans ces cercles car elle répond au besoin de collecter des fonds en contournant les règles et restrictions des banques et autres intermédiaires.

Ces sentiments trouvent un écho dans le monde entier. En novembre 2019, des responsables australiens et américains ont également demandé que des mesures supplémentaires soient prises contre les crypto-monnaies et la menace qu’elles représentent pour la sécurité nationale.

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader