Un homme est accusé d’avoir mis en place une crypto-arnaque de plusieurs millions de dollars

Douglas Jae Woo Kim est accusé de fraude électronique après avoir sollicité de l’argent auprès de sa famille et de ses amis et en avoir acheminé plus de la moitié sur des sites de jeu d’argent en ligne

Man stands for prosecution
There has been an increase in cryptocurrency crimes around the world since the start of the pandemic

Douglas Jae Woo Kim de New York a été arrêté jeudi dernier (le 16 juillet) sous l’inculpation de fraude électronique en relation avec un « plan » qui prévoyait d’escroquer les investisseurs de 4,5 millions de dollars de crypto-actifs.

Selon le communiqué de presse du bureau du procureur des États-Unis (district nord de Californie), Kim, 27 ans, a conduit ses amis et sa famille à croire qu’il tradait les crypto-monnaies et demandait des prêts afin qu’il puisse effectuer davantage de trades.

Le rapport donne un aperçu de la manière dont Kim a utilisé l’Ethereum et le Bitcoin pour financer les transactions de ce plan. Il explique également comment il a transféré à plusieurs reprises les fonds des victimes vers des sites de jeux d’argent en ligne à leur insu.

La plainte indique que Kim a contacté une de ses victimes en octobre 2017 pour demander un prêt court-terme pour ce qu’il a décrit comme une « opération assez modeste » dans le domaine des crypto-monnaies. Kim a réussi à convaincre la victime qu’il avait déjà gagné entre 300 000 $ et 400 000 $ grâce à des opérations similaires et lui a assuré que le projet « n’était pas très risqué ».

Après avoir reçu des fonds de la victime, Kim a procédé au transfert d’environ la moitié des Bitcoins vers un casino et un bookmaker situés en dehors des États-Unis.

Le communiqué révèle comment Kim a réussi à réunir plus de 4,5 millions de dollars en crypto-actifs de la part de ses victimes, la quasi-totalité de ces fonds étant acheminés vers des sites de jeux d’argent.

Il a été accusé de fraude électronique et s’il est reconnu coupable, il risque jusqu’à 20 ans de prison.

En mai 2020, un certain Vitalii Antonenko, également originaire de New York, a été accusé de piratage informatique, de trafic de données de cartes de crédit volées et de blanchiment d’argent avec des Bitcoins.

L’homme de 28 ans a été arrêté et détenu pour blanchiment d’argent à son arrivée à l’aéroport JFK de New York en provenance d’Ukraine en mars 2019, après que deux agents sous couverture aient réussi à relier Antonenko à deux portefeuilles Bitcoins utilisés dans des transactions totalisant 94 millions de dollars.

L’acte d’accusation détaille comment Antonenko (avec plusieurs co-conspirateurs) a passé au peigne fin Internet à la recherche de réseaux informatiques vulnérables susceptibles de contenir des données de cartes de crédit et de débit. Une fois ces informations obtenues, le groupe les a vendues sur les marchés du darknet, où toutes sortes de drogues, d’armes à feu et de données illégales font l’objet de trafics.

Chainalysis, une société de crypto-monnaies et d’analyse blockchain, a noté que les activités criminelles utilisant le Bitcoin ont atteint un niveau record en janvier dernier.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader