Un quatrième adolescent en lien avec le piratage de Twitter a été arrêté

Un adolescent de 16 ans situé dans le Massachusetts semble avoir joué un rôle crucial dans l’attaque de Twitter du 15 juillet

L'application Twitter sur smartphone
La faille informatique a touché plusieurs célébrités, politiciens et entreprises du monde des crypto-monnaies

Dans le cadre de l’enquête en cours sur le piratage massif de Twitter qui s’est produit dans l’industrie des crypto-monnaies, le Federal Bureau of Investigation (FBI) américain a exécuté un mandat de perquisition contre un résident du Massachusetts âgé de 16 ans.

Un rapport du New York Times publié le 1er septembre détaille la manière dont les autorités ont fait une descente au domicile d’un adolescent qui, selon elles, a joué un « rôle égal, voire plus important » dans le piratage à grande échelle du réseau social qui s’est produit le 15 juillet dernier.

Les pirates informatiques ont orchestré une brèche dans plusieurs comptes Twitter très en vue. Des millions de followers ont été invités à envoyer des Bitcoins (BTC) et se sont vus promettre que leurs dons seraient remboursés en double.

L’enquête a révélé que l’adolescent pourrait s’être fait passer pour un employé ou un entrepreneur de Twitter afin de tromper des parties légitimes en leur faisant entrer leurs identifiants Twitter sur de faux sites internet. Il a ensuite utilisé ces informations pour se connecter à leurs comptes et afficher les fausses publicités.

Parmi les comptes importants qui ont été touchés par le piratage, citons ceux de l’ancien président américain Barack Obama, Joe Biden, Apple, Uber, Elon Musk, Kanye West, Bill Gates et Kim Kardashian.

Certains utilisateurs de Twitter ont été trompés par la ruse et 12 BTC (environ 144 000 $ à l’heure actuelle) ont été envoyés jusqu’à présent sur les différentes adresses qui ont été publiées pendant l’attaque.

Cette personne, dont l’identité n’a pas été rendue publique, pourrait être la quatrième personne accusée au cours d’une enquête lancée par le FBI, l’IRS, les services secrets américains et les autorités locales.

Le rapport explique que l’adolescent derrière l’attaque était Graham Ivan Clark, 17 ans, qui a été retrouvé grâce à ses enregistrements de tchat sur Discord. Il a été rapporté que le quatrième individu avait été plus difficile à identifier car il utilisait des systèmes de messagerie cryptés tels que Signal and Wire.

Clark a été arrêté le 31 juillet, sous 30 chefs d’accusation de crime. Suite à son arrestation, un résident britannique de 19 ans nommé Mason John Sheppard et une résidente de 22 ans de Floride nommée Nima Fazeli ont également été inculpés par les procureurs fédéraux.

Le 4 août, Clark a plaidé non coupable de 17 chefs d’accusation de fraude aux communications, de 11 chefs d’accusation d’utilisation illégale d’informations personnelles, d’un chef d’accusation de fraude organisée de plus de 5 000 $ et d’un chef d’accusation d’accès illégal à un ordinateur ou à un dispositif électronique. Il est actuellement en prison avec une caution fixée à 725 000 $.

Le FBI n’a pas encore porté d’accusations contre le jeune pour sa participation présumée à l’incident.

Traduit par Carolane de palmas 

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader