Une enquête de Deloitte révèle une augmentation de l’adoption de la blockchain par les entreprises

L’enquête mondiale 2020 sur la blockchain de Deloitte a montré que la technologie de la blockchain devient de plus en plus une priorité pour les entreprises qui en ont déjà une large compréhension

Signe Deloitte
Deloitte est l’un des « Big Four » de la comptabilité. C’est également le plus grand réseau de services professionnels au monde en termes de revenus et de nombre de professionnels.

Dans une récente enquête menée par Deloitte, le géant de l’audit a découvert que près de 40 % des personnes interrogées dans les grandes entreprises technologiques du monde entier investissent encore dans la blockchain et près de 9 sur 10 pensent que la blockchain va prendre encore plus d’importance dans les 3 prochaines années.

L’enquête mondiale 2020 de Deloitte sur la blockchain, menée du 6 février au 3 mars de cette année, a montré que 39 % des 1 488 cadres supérieurs de 14 pays ont déclaré avoir déjà intégré la blockchain dans les processus de leur entreprise d’une manière ou d’une autre. Cela représente une augmentation de 16 % par rapport aux chiffres de l’année dernière. Si l’on prend en considération les entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse 100 millions de dollars, le pourcentage passe à 41 %.

Le géant de l’audit a mené une enquête auprès de répondants d’un large éventail de pays, dont l’Afrique du Sud, le Brésil, le Canada, la Chine, l’Allemagne, les Émirats arabes unis (EAU), Hong Kong, l’Irlande, Israël, le Mexique, Singapour, la Suisse, le Royaume-Uni (RU) et les États-Unis (US). Le critère est que les personnes interrogées aient au minimum « une compréhension générale de la technologie de la blockchain, des actifs numériques et des registres distribués ».

Le rapport indique que près de 89 % des personnes interrogées estiment que les actifs numériques seront très ou assez importants pour leurs industries au cours des 3 prochaines années. En attendant, une nette majorité (53 %) déclare que les actifs numériques seront très importants.

Selon Deloitte, il est possible que ces chiffres élevés soient liés aux pratiques d’embauche. L’entreprise a indiqué que 82 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles envisageaient d’engager du personnel « ayant une expertise en matière de technologie blockchain » dans les 12 prochains mois. Presque le même pourcentage (83 %) a déclaré qu’ils perdraient un avantage concurrentiel s’ils ne commençaient pas à adopter la blockchain.

Malgré ces chiffres, les réactions à l’innovation blockchain n’ont pas toutes été positives. L’enquête a également enregistré 54 % des répondants qui estiment que « la blockchain est surchargée ».

Deloitte a noté que l’adoption de la blockchain était plus acceptée dans certains pays que dans d’autres. Par exemple, alors que 31 % des personnes interrogées aux États-Unis ont déclaré avoir déjà des projets blockchain en développement, ce chiffre a presque doublé en Chine pour atteindre 59 %.

Parmi les entreprises chinoises interrogées, 94 % ont déclaré être « fortement » ou « plutôt » confiantes que les actifs numériques serviront d’alternative ou de remplacement à la monnaie fiat dans les 5 à 10 prochaines années.

Si cette enquête a été menée au début de la pandémie, une enquête similaire réalisée en avril a montré que l’intérêt pour la blockchain en provenance de Chine était encore relativement fort. Plus de 70 % des répondants restent optimistes quant à son potentiel.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader