Une startup chinoise cherche à unifier les blockchains mondiales

Red Date Technology a lancé le Blockchain-based Service Network, où les développeurs sont libres de créer des dApps de manière plus rentable

Image of Beijing at night
Red Date Technology has flown under the radar for years; however, it has played a crucial role in the development of modern technologies for China

La jeune entreprise chinoise Red Date Technology a lancé un projet de technologie des registres distribués (DLT) appelé « Blockchain-based Service Network ».

La société, avec le support total du gouvernement chinois, espère unifier les blockchains dans le monde entier en mettant en place une plateforme où les développeurs peuvent créer des applications décentralisées (dApps) tout en réalisant des économies.

Red Date Technology a laissé entendre que depuis sa mise en service officielle en avril dernier, plus de 6 000 utilisateurs ont rejoint le réseau. Il s’agit de fonctionnaires, d’entreprises et de particuliers du pays.

En juillet dernier, le BSN a annoncé l’intégration de 6 réseaux blockchains de haut niveau dans sa plateforme, dont Tezos et Ethereum. Le réseau a également précisé qu’à partir du 10 août, les développeurs sont libres de commencer à exploiter la plateforme pour créer des dApps, quel que soit leur lieu d’implantation.

Le PDG de Red Date Technology, He Yifan, a souligné que l’objectif de la société est d’accélérer l’adoption du DLT en permettant à quiconque dans le monde entier de développer des dApps sans avoir à recourir à des mesures coûteuses ou laborieuses.

« Au départ, je pensais que la blockchain, en particulier la technologie des registres distribués (DLT), n’avait pas de valeur commerciale parce qu’elle était trop chère. Puis j’ai réalisé que nous pouvons en fait construire une plateforme multi-cadres pour réduire le coût pour tout le monde » a expliqué Yifan.

L’équipe de BSN a fait savoir que le réseau compte déjà 6 blockchains publiques, et que la prochaine étape consistera à ajouter une centaine de registres publics distribués au cours des 12 prochains mois. L’équipe a affirmé que ses outils et son service de stockage de données permettent aux développeurs d’économiser au moins 90 % des coûts liés à la création et à l’utilisation des dApps.

La plupart des fonctionnalités seront accessibles à tous, mais les développeurs devront payer des frais en fonction de leur utilisation de l’espace de stockage dans le cloud. La société a déclaré qu’il est acheté à des entreprises comme Amazon et déployé dans des villes du monde entier.

Dans un effort pour garder le projet indépendant, transparent et décentralisé, Red Date Technology a déclaré qu’elle ne demanderait pas de financement au gouvernement chinois ou aux entreprises d’État.

Red Date Technology a été fondé en 2014 et a commencé ses activités en travaillant sur la technologie de la « ville intelligente » en Chine.

L’un de ses premiers projets a consisté à développer une application mobile « Citizen Card » pour Zhangjiakou – une ville de 4,5 millions d’habitants dans la province de Hebei au nord du pays. Les habitants pouvaient se connecter à l’application pour payer leurs factures de services publics, rechercher des informations sur les magasins, surveiller leurs relevés de transactions et accéder à distance aux services gouvernementaux.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader