UNICEF fournit un crypto-financement pour les start-ups dans les pays en développement

Il s’agit du plus important financement de crypto-investissement de l’organisation dans des start-ups à ce jour

Le sigle de l'Unicef
Le transfert des fonds vers les sociétés choisies a pris moins de 20 minutes et a coûté moins de 20 $ en frais de transaction.

Vendredi, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé qu’il financerait huit entreprises technologiques de sept économies émergentes différentes.

Le Fonds de Crypto-devises d’UNICEF donnera 125 Ethereum (ETH) à chaque entreprise, d’une valeur de plus de 28 600 $, qui serviront à la mise à l’échelle ou au développement de prototypes de leurs technologies respectives au cours des six prochains mois.

Les entreprises qui bénéficient de cet investissement ont déjà reçu jusqu’à 100 000 $ en monnaie fiat du Fonds Innovation d’UNICEF.

L’un des bénéficiaires, Afinidata, offre du contenu éducatif aux parents de jeunes enfants. Un autre, nommé Cireha, construit des systèmes de communication que les enfants souffrant de troubles de la parole ou du langage peuvent utiliser dans le monde hors ligne.

UNICEF travaille avec des entreprises qui ont une mission claire en leur fournissant un coup de pouce indispensable avec des crypto-devises pour les aider à maintenir leur élan vers l’avenir.

Chris Fabian, co-directeur d’UNICEF Ventures, a déclaré que l’organisation s’efforçait de s’adapter au monde numérique afin d’être mieux équipée pour aider les enfants.

« Nous voyons le monde numérique arriver chez nous plus rapidement que nous n’aurions pu l’imaginer – et UNICEF doit être en mesure d’utiliser tous les outils de ce nouveau monde pour aider les enfants d’aujourd’hui et de demain » a-t-il commenté.

« Le transfert de ces fonds – à huit sociétés dans sept pays du monde – a pris moins de 20 minutes et nous a coûté moins de 20 $. Des mouvements de valeur mondiaux presque instantanés, des frais inférieurs à 0,00009 % du montant total transféré et une transparence en temps réel pour nos donateurs et nos sympathisants sont les types d’outils qui nous enthousiasment ».

Sur les huit entreprises qui reçoivent des crypto-fonds d’UNICEF, trois sont des bénéficiaires du premier crypto-investissement fait par le fonds l’année dernière. Les autres ont été choisies parmi une liste de près de 40 start-ups diplômées du Fonds Innovation d’UNICEF.

UNICEF décrit ces entreprises comme « ayant subi des évaluations techniques, des évaluations de la qualité de leurs solutions technologiques open-source, des preuves d’impact et plus encore ».

Avyantra et Statwig, deux des entreprises bénéficiaires, sont basées en Inde. Parmi les autres bénéficiaires figurent Afinidata du Guatemala, Cireha d’Argentine, Ideasis de Turquie, OS City du Mexique, Somleng du Cambodge et Utopic du Chili.

En plus du financement, l’annonce d’UNICEF a également révélé que ces entreprises « bénéficieront d’un mentorat pour la croissance de leurs activités, d’une assistance technique et de produits, du développement de logiciels libres, de logiciels de licence et d’interface utilisateur, d’un accès à des experts et à des partenaires, ainsi que de possibilités de présenter leurs solutions ».

Le Fonds de Crypto-devises d’UNICEF a été lancé en octobre 2019. Il est devenu la première organisation des Nations unies à détenir et à effectuer des transactions en crypto-devises.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader