USA : les banques autorisées à fournir des services de garde pour les crypto-actifs

La relation entre les crypto-monnaies et les banques aux États-Unis a été mise en lumière par l’OCC, qui précise la capacité des banques nationales à fournir des services de conservation aux entreprises liées aux crypto-monnaies 

 Image du bâtiment du Capitole américain à Washington DC
Dans l’ensemble, les États-Unis ont une vision positive de l’utilisation des crypto-monnaies et d’autres technologies connexes

L’Office of the Comptroller of the Currency (OCC) américain a publié une lettre indiquant que les banques nationales ont désormais la capacité de fournir des comptes bancaires en monnaies fiat et des services de garde de crypto-actifs pour les entreprises liées aux cryptos-monnaies.

Cette lettre est un pas en avant dans la définition de la relation complexe entre les banques et les crypto-monnaies à l’intérieur du pays et pourrait ouvrir la porte à des institutions financières plus importantes qui seraient plus à l’aise pour fournir des comptes bancaires traditionnels à des sociétés de crypto-monnaies.

La lettre de l’OCC indique que puisqu’il n’y a pas de possession physique de devises numériques, car ces actifs n’existent que sur la blockchain ou un livre distribué, une banque qui « détient » des devises numériques au nom d’un client sera en possession des clés d’accès cryptographiques à cette unité de crypto-monnaies.

Il s’agit d’une reconnaissance des différences qui existent entre les services de garde de devises fiat et de crypto-monnaies.

En tant qu’agent de l’OCC, Brian Brooks, a souligné leur engagement à faire en sorte que les services bancaires modernes continuent à satisfaire les besoins de leurs clients.

« Des coffres-forts aux chambres fortes virtuelles, nous devons veiller à ce que les banques puissent répondre aux besoins de leurs clients en matière de services financiers aujourd’hui » a-t-il expliqué.

« Cette lettre clarifie le fait que les banques peuvent continuer à satisfaire les besoins de leurs clients pour la sauvegarde de leurs actifs les plus précieux, ce qui inclut les crypto-monnaies aujourd’hui pour des dizaines de millions d’Américains ».

Gemini, une crypto-bourse bien connue, ainsi qu’Anchorage, un dépositaire d’actifs numériques, estiment que c’est une bonne chose pour l’industrie.

Le responsable de la compliance de Gemini, Noah Perlman, estime que l’annonce de l’OCC s’inscrit bien dans l’approche de Gemini en matière de service de garde. « Une solution réglementée constitue la meilleure option pour la sécurité et la sûreté des crypto-actifs des clients » a-t-il déclaré.

Le PDG d’Anchorage, Nathan McCauley, estime que cette évolution a été positive pour l’industrie des crypto-monnaies car elle contribue à clarifier la réglementation sur les crypto-monnaies.

« La lettre de l’OCC est un développement positif pour toute l’industrie des crypto-monnaies. Le manque de clarté réglementaire a été un obstacle majeur à une activité plus institutionnelle dans le domaine des crypto-monnaies et des déclarations majeures comme celle-ci aident à faire avancer les choses ».

Toutefois, McCauley a également exprimé ses préoccupations concernant les défis réglementaires posés par la conservation des actifs numériques, en tant que travail hautement technique et sur mesure, sans parallèle direct avec la finance traditionnelle.

La lettre fait écho à la position de l’OCC selon laquelle les banques nationales sont autorisées à fournir des services bancaires à toutes les entreprises légales, y compris celles du secteur des crypto-monnaies, à condition qu’elles respectent les lois requises et gèrent les risques encourus.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader