Comment acheter de l’Ethereum ?

De plus en plus de personnes s’intéressent de près aux crypto-monnaies, à l’image de l’Ethereum. Mais bien sûr, il ne faut pas se contenter de la seule renommée d’une monnaie virtuelle. Il importe également de connaître ses principes de fonctionnement et la perception qu’en ont les analystes financiers. Avant donc de vous décider à acheter ethereum, il faut que vous ayez connaissance de tous ces détails et que vous jugiez si l’opération vous permettra effectivement de faire des bénéfices. Souhaitant vous aider dans votre projet, Coinlist.me a décidé de vous proposer un guide contenant toutes les informations clés. Que faut-il savoir avant d’acheter de l’Ethereum ? Toutes les réponses dans ce guide.

(ETH)

Ethereum

Prix

échange 24h

7 Days Change

Capitalisation du Marché

Possédez Ethereum en seulement quelques minutes

Inscription

Enregistrez un compte de trading gratuitement avec eToro en ajoutant quelques détails vous concernant tels que votre nom, adresse email et numéro de téléphone.

Effectuer un dépôt

Sélectionnez votre méthode de paiement sécurisée préférée et effectuez le dépôt minimum afin de financer votre compte.

Commencer à Trader

Choisissez votre crypto en cliquant sur ‘Trade sur les Marchés’, sélectionnez vos limites de risque et cliquez sur ‘Ouvrir un Trade’ afin de commencer votre parcours de trading.

PayPal logo
Mastercard logo
Visa logo
Bank Transfer logo
Skrill logo
Neteller logo

La différence entre le trading et l'achat

1

Propriété:

pour acheter une crypto-monnaie, vous devez créer un portefeuille pour conserver les jetons. Le trading ne l'exige pas.

2

Différents objectifs:

si vous souhaitez soutenir l'éthique de la crypto-monnaie, acheter est mieux. Si vous cherchez à tirer profit de l'investissement, le trading offre plus d'options.

3

Réglementation:

le trading via un CFD est beaucoup plus susceptible de fournir plus de réglementation pour protéger l'investissement. L'achat offre généralement cette sécurité supplémentaire.

Commencez ici

Le guide Ultime du Débutant pour le trading de Ethereum

Pourquoi acheter de l’Ethereum ?

Ethereum, à la fois crypto-monnaie et plate-forme

L’un des atouts phares des monnaies numériques se trouve en leur utilité. Bien au-delà de la valeur qu’elles pourraient avoir, ces crypto-devises sont également associées dans de nombreux cas à des services. Plus ces services sont efficaces, plus la devise est sûre. En la matière, l’Ethereum (ETH) est justement la crypto par excellence ! En plus d’être une monnaie permettant d’effectuer des transactions cryptées, elle est associée à un ensemble d’outils aidant à gérer des smart contracts ou contrats intelligents. Ces derniers peuvent être utiles dans des domaines bien variés, pourvu que deux parties au moins aient une opération à conclure et qu’elles s’entendent sur le contenu (payer ses impôts, lancer des appels d’offres, suivre le parcours d’un produit alimentaire, suivre des votes, échanger de la propriété intellectuelle ou des services financiers). La liaison entre les diverses parties impliquées dans la transaction et le suivi du contenu de celle-ci sont possibles grâce au langage de programmation Solidity, sur lequel s’appuie la Blockchain de la crypto-monnaie officiellement lancée par Vitalik Buterin en juillet 2015.

Un réseau populaire

La question de la popularité est très importante quand on parle de cryptomonnaie. Certes, elle ne saurait offrir matière à décision technique. Mais pour atteindre un certain niveau de popularité, il faut que la devise soit soutenue par une Blockchain suffisamment fiable et mature pour que de nombreux utilisateurs puissent s’y fier. Cette large adhésion, témoignage du support que reçoit la crypto-devise de la part de sa communauté, peut donc motiver votre décision. Pour de nombreux spécialistes, la devise numérique Ethereum connaît une évolution logique vis-à-vis de son prédécesseur, le bitcoin. Venue dans un univers ultra-dominé par ce dernier, elle a su se faire progressivement une place et est sans conteste la deuxième crypto-monnaie la plus connue. Le caractère original de sa chaîne de blocs, symbolisé par la gestion des contrats intelligents, n’y est sans doute pas étranger. Car la sécurité qu’inspire cette Blockchain est telle que de grandes firmes, comme Microsoft, les banques JP Morgan et ING Direct, ou encore Intel, s’y sont intéressées, au même titre que certains gouvernements, dont celui de la Russie et de Singapour.

L’ethereum est une crypto-devise à tendance inflationniste

S’il y a un élément important à retenir en ce qui concerne les ethers, c’est que leur production et leur émission sont illimitées dans le temps. Cela signifie que le market cap fixé par l’équipe se trouvant derrière la création de l’algorithme de l’ethereum peut évoluer indéfiniment, selon l’accueil que le public réserve à la devise. Or, il convient de préciser que le mining (processus pour générer de nouveaux blocs de crypto-monnaie) ou minage des ethers se réalise en moyenne en 14 à 15 secondes. A l’échelle annuelle, l’on aboutit à la création d’environ 10 millions de nouveaux blocs d’ETH. Avec une telle vitesse, et quand on y ajoute les facteurs de fiabilité évoqués plus haut, l’ethereum est tout simplement très solide !

Avantages et inconvénients de l’Ethereum

Avantages

  • Avec l’arrivée d’Ethereum, c’était la première fois qu’une fois Blockchain fonctionnait sur la base de smart contracts et permettait de générer des applications parfaitement décentralisées. L'intervention de ces contrats intelligents, en tant qu’intermédiaires dans des transactions, offre de la sécurité, tout en contribuant à réduire les coûts.
  • Cette chaîne de blocs a été conçue suivant un langage Turing-complet (langage permettant de reproduire la puissance de calcul des dispositifs mécaniques, à l’image d’un ordinateur). En termes simples, la Blockchain de l’ethereum permet de réaliser des opérations complexes avec une certaine aisance. Le réseau devrait donc pouvoir s’étendre encore et encore, et les investisseurs y gagneront assurément.
  • Le projet de la crypto-monnaie ETH est porté par une très grande communauté, sous l’égide du fondateur Vitalik Buterin. Les possibilités offertes par la chaîne de blocs sont donc appelées à s’étendre encore et encore, entraînant avec elles la renommée et la valeur de la devise.
  • L’ETH est la devise numérique la plus utilisée par les start-ups pour les levées de fonds. Au-delà de refléter encore une fois la popularité de la crypto, cela symbolise aussi et surtout la puissance financière sur laquelle elle se consolide au fil des années. Cette puissance financière participe d’une certaine valorisation dans le temps, qui profitera évidemment aux acheteurs d’ethereum.

Inconvénients

  • L’un des principaux problèmes auxquels est confronté l’ethereum est sa scalabilité. En d’autres termes, l’ETH rencontre des problèmes dans son aptitude à s’adapter à une plus forte demande (croissance exponentielle). La conséquence logique est bien sûr une actualisation presque constante de la machine virtuelle et du système en général, actualisation qui pourrait ne pas toujours être en adéquation avec les attentes du marché.
  • Le langage de programmation Solidity se caractérise par une certaine complexité, ce qui contraint les développeurs à devoir consacrer du temps à un nouvel apprentissage. La crypto-devise court donc des risques s’il y a moins de volontaires pour faire le boulot !
  • Comme tout ensemble informatique, le réseau Ethereum n’est pas épargné par les attaques. L’une d’entre elles en 2016 a même contraint les développeurs à une scission du réseau en deux : Ether ou ETH (unité officielle, nouvellement créée après l’attaque) et Ether classique ou ETC (spin-off maintenant le même algorithme de départ, mais ayant reçu une faible adhésion et tendant à disparaître).

Achat d’ethereum ETH : quelles méthodes de paiement ?

Si l’idée d’acheter de l’altcoin Ethereum commence à sérieusement poindre dans votre esprit, vous vous demandez probablement par quels moyens le faire. Retenez que la plupart des moyens de paiement dont vous vous servez au quotidien pour des achats peuvent être employés pour alimenter son portefeuille ethereum. Ainsi, vous pouvez :

Acheter de l’ethereum avec Paypal

Paypal est l’une des plus célèbres méthodes de paiement en ligne, présente dans de nombreux pays et se caractérisant par sa facilité. Et des sites d’échange d’ETH tels que Coinbase, LocalEthereum, eToro ou Gemini acceptent l’achat d’ethereum via Paypal. Ainsi, vous pouvez aisément acheter des ethers par Paypal si vous le souhaitez. Notez toutefois qu’en fonction du montant, des frais peuvent être prélevés.

Acheter des ethers avec de l’argent liquide

Moins répandue, l’option de l’argent liquide pour vous approvisionner en ETH existe également. Pour exemple, le site LocalEthereum permet de trouver des vendeurs d’ethers à proximité de votre lieu d’habitation. Vous les rencontrez et leur remettez de l’argent liquide, qu’ils convertiront en ETH selon le cours du moment ; les commissions prélevées par les vendeurs peuvent varier. Il existe aussi des distributeurs automatiques de crypto-monnaies. Vous insérez la somme que vous souhaitez convertir en ethers, puis vous sélectionnez Ethereum dans la liste de devises numériques.

Acheter de l’ethereum avec une carte de crédit

Ce canal est similaire celui de Paypal, à quelques différences près. Seuls vous seront défalqués ici les frais bancaires générés par le retrait d’argent de votre carte bleue. Cette méthode présente toutefois comme faille que vos données transitent par un site tiers, tel que Gemini, eToro ou Binance.

Autres méthodes pour acheter de l’ETH

La principale méthode alternative pour acheter de l’ether consiste en l’échange d’unités de n’importe quelle autre crypto-monnaie contre des ETH. A priori, cette méthode est valable si vous disposez déjà de ces tokens, qu’il s’agisse de bitcoin, bitcoin cash, Zcash, Ripple ou encore Stellar (XLM). Dans le cas contraire, si vous devez d’abord en acquérir avant de procéder à l’échange, l‘opération serait trop contraignante. Autre possibilité, l’achat avec des cartes prépayées. Les plus connues sont ViaBuy, Paysafecard, Neteller et Neosurf. Non-associées à votre compte, elles sont disponibles via Internet ou chez les buralistes et se rechargent auprès des vendeurs. Elles peuvent vous permettre d’acheter de l’ethereum sur Bitboat, Virwox, LocalBitcoins ou encore Paxful. Cette dernière plate-forme accepte également les cartes cadeaux

Acheter de l’ethereum dans votre pays

Les règles qui régissent les crypto-monnaies varient d’un pays à un autre. Mais avec l’ouverture qu’offre, cette opération est légale dans la plupart des pays.

Acheter de l’ethereum en France

En France par exemple, la majorité des moyens de paiement sont valables pour acquérir de l’ETH. Quelle que soit la région française dans laquelle vous vivez, vous pouvez opter pour l’une des méthodes énoncées ci-dessus pour approvisionner votre portefeuille ethereum. Il faut juste être majeur et s’assurer d’opérer sur un site reconnu par l’autorité des marchés financiers (AMF).

Acheter de l’ethereum en Suisse, en Belgique et au Luxembourg

En Suisse, l’achat des crypto-monnaies est presque ’aussi facile qu’en France. Les plates-formes listées plus haut, telles que Gemini, eToro ou Coinbase, permettent pour la plupart d’effectuer l’achat d’ETH avec un moyen de paiement acceptant les transactions en franc suisse (CHF). Mais l’option des cartes prépayées n’est pas valable. Le principe est le même en Belgique et au Luxembourg. Comme en Suisse, il suffit d’avoir une carte bancaire ou un compte Paypal et le tour est joué. La majorité des sites évoqués dans la précédente section sont accessibles pour un achat d’ethereum. Spécifiquement pour la Belgique, les cartes de crédit rechargeables peuvent être employées, alors qu’au Luxembourg, seule la carte Easy Visa est disponible.

Acheter de l’ethereum en Afrique

Continent en pleine expansion économique, l’Afrique regroupe plusieurs pays dans lesquels l’intérêt pour les crypto-monnaies est tout autant accru qu’ailleurs. Logiquement, beaucoup d’Africains cherchent donc le moyen d’acheter de l’ethereum depuis chez eux. Dans la plupart des pays, l’achat d’ETH en ligne par carte de crédit est le seul canal valable. Cet achat n’est pas possible sur Coinbase ou Gemini, mais l’est sur eToro, Coindirect, Localbitcoins et Paxful. On peut aussi évoquer Remitano, qui met en relation des particuliers pour l’échange d’actifs numériques. En outre, en dehors des cartes VISA liées à leurs comptes bancaires, les acheteurs de crypto-monnaies en Afrique peuvent se servir des cartes Payoneer ou PCS.

Quelle différence entre l’achat ETH et le trading ETH ?

Toutes les crypto-monnaies fonctionnent par la possession d’un portefeuille ou wallet. Certaines plates-formes permettent de détenir un portefeuille pouvant recevoir plusieurs devises de crypto-monnaies, avec pour chacune une adresse spécifique pour la réception de tokens. Acheter de l’ethereum signifie alors que l’on se procure des ETH et que l’on en possède dans son portefeuille Ethereum ; l’on peut dès lors envoyer des ethers ou en échanger contre des devises fiduciaires. Au niveau du trading, le principe est tout autre. A nouveau, l’on dispose d’un portefeuille ; mais ce portefeuille est obtenu auprès d’un courtier ou broker, qui sert d’intermédiaire entre le marché financier et le trader. Le portefeuille conserve des unités de monnaie fiduciaire, sans qu’il ne soit possible de générer une adresse pour recevoir de l’ether ou une autre crypto. L’ethereum est alors comme n’importe quel actif sur lequel l’on peut spéculer. Trader sur l’ethereum consistera à acheter ou à vendre de l’ETH virtuellement, sous la houlette du courtier, en vue d’obtenir des bénéfices selon l’évolution du cours de cette devise numérique. L’achat vous permet de posséder des ETH ou des Gwei (pour Gigawei, 1 Gwei = 10^-9 ETH) à utiliser comme bon vous semble, pour du change plus tard ou pour le développement d’applications fonctionnant sur la Blockchain Ethereum. Par contre, le trading sert plutôt à obtenir des bénéfices immédiats sous le couvert de l’intermédiaire financier appelé broker. Lorsque vous achetez de l’ether dans votre wallet ETH, vous subissez les tendances du marché. Vous obtenez des bénéfices si la valeur de l’ethereum croît et que vous échangez les devises de votre portefeuille. Mais lorsque vous tradez de l’ethereum, il vous suffit de bien anticiper sur l’évolution du cours ETH : vous achetez si vous pensez que le cours montera, vous vendez si vous pensez qu’il baissera. Si votre spéculation sur le cours des ethers a été juste, vous récupérez votre mise avec des bénéfices.

Quels sont les frais liés à l’achet d’ETH ?

Frais de transaction Ethereum

Une transaction d’ethers nécessite l’ajout de frais, servant à rémunérer les mineurs qui la vérifieront. Ces frais sont mesurés en Gas (en référence au carburant). Il faut un certain nombre de Gas pour que les ethers envoyés parviennent à destination. En moyenne, une transaction ETH coûte 21 000 Gas. Le prix moyen du Gas est de 21 Gwei, mais il varie selon les tendances du marché et en fonction des décisions des pools de mineurs influents. Si vous souhaitez que votre transaction soit rapidement vérifiée, vous lui octroyez un plus grand nombre de Gas. En tenant compte des moyennes évoquées ci-dessus, on peut dire qu’une transaction normale coûtera environ 0,000441 ETH. Certains portefeuilles, tels que MyCrypto ou MyEtherWallet, aident à définir automatiquement le nombre de Gas à attribuer à une transaction, selon que l’on veuille une vérification rapide ou non. Après vérification, il n’y a plus d’autres frais avant que le destinataire reçoive les ethers dans son portefeuille. Toutefois, au moment d’échanger les ETH contre des euros, dollars ou autres monnaies fiduciaires, ou contre des bitcoins ou autres cryptos, les intermédiaires exigent souvent des commissions, allant de 2% à 10%, voire plus, du montant à échanger. Les brokers, par contre, prélèvent simplement des frais lors de l’ouverture et de la fermeture d’une position d’achat ou de vente.

Frais de broker vs. Frais de change

Appelés spreads, les frais que prélèvent les brokers se mesurent en pips (Point in percentage) sur les sites de trading. La valeur du pip équivaut à la quatrième décimale de la devise contre laquelle les ethers sont échangés (deuxième décimale s’il s’agit du yen japonais ou JPY). Le nombre de pips correspondant à chaque opération de trading sur l’ethereum dépend du courtier et du montant de la transaction. Mais puisqu’il s’agit d’opérations ponctuelles, les spreads de trade sont souvent bien inférieurs aux commissions de change, ces dernières se fixant directement en pourcentage du volume à changer.

FAQs

  1. Il suffit d’aller sur des sites de change ou d’achat de cryptos tels que LocalEthereum, Coinbase ou Coindirect, et de vous servir de votre carte de crédit ou de votre compte Paypal. Un montant d’achat minimum est souvent fixé.  

  2. Pour vendre vos Gwei ou vos ETH (tokens d’Ethereum), des plates-formes telles que LocalEthereum, Localbitcoins, Bit2me ou encore Coinhouse vous proposent des outils simples et faciles à utiliser. Les opérations s’exécutent généralement en quelques minutes.  

  3. Il existe de nombreuses autres méthodes pour acheter des ethers. C’est le cas des guichets automatiques de crypto-monnaies et des sites de change de crypto-monnaies (Coinbase, Bestchange ou Coinswitch).

  4. Oui. Il suffit de disposer de liquidités sur votre carte bancaire ou sur une carte de crédit prépayée, ou encore d’avoir des bitcoins, du dash ou autres cryptos dans un portefeuille. Le change de l’ETH se fait alors contre le dollar USD, l’euro, le bitcoin ou encore le dash, selon les cours du moment.  

  5. Il n’y a pas de site ultime pour échanger de l’ethereum. Des sites tels que Coindirect, Paxful ou Coinbase sont tous des plates-formes de change permettant d’obtenir facilement de l’ethereum.  

  6. Sur un site de change, les ETH ou Gwei obtenus après l’échange sont ajoutés à votre portefeuille ETH et vous appartiennent. Mais auprès d’un broker, les ethers sont traités comme des actifs dans un portefeuille d’ensemble que vous détenez par le couvert dudit broker ; vous ne les possédez pas.  

  7. Aucun site ne saurait se targuer d’être le meilleur. Diverses plates-formes offrent des prestations d’achat ou de change d’ethereum qui satisfont les utilisateurs à des degrés divers. Coinbase, Gdax, Gemini ou encore Binance et eToro font partie des plus appréciés.

  8. Oui. De nombreux sites exigent une inscription avant toute opération sur l’ethereum, mais d’autres se montrent plus ouverts et permettent d’acheter ou d’échanger de l’ethereum en tout anonymat. C’est le cas de Localbitcoins, ShapeShift, BitQuick ou WallOfCoins. Le recours aux guichets automatiques de crypto-monnaies permet aussi de garder votre identité secrète.