Mazacoin

A plusieurs égards, l’invention de la blockchain et des crypto-monnaies est une révolution. Malheureusement, la révolution n’est pas tout à fait celle espérée. Depuis une décennie, le degré d’adoption du crypto est toujours discutable. Pourtant, plus de monnaies sont apparues durant la dernière décennie que durant les derniers 1000 ans. D’une certaine façon, on l’a apparentée à un de ces enthousiastes geek qui, avec de l’argent et des soutiens a pu proposer, et lancer, une nouvelle crypto-monnaie. MazaCoin entre dans cette catégorie, en répondant au besoin d’une audience très restreinte – à savoir la tribus Oglala Lakota.

Comment fonctionne MazaCoin ?

MazaCoin est, comme beaucoup de plus petites crypto-monnaies qui sont basées sur la blockchain Bitcoin. Comme d’habitude avec ce type de projets, la blockchain a été affinée, optimisée, et en général mise à jour afin de remédier aux problèmes les plus évidents de bitcoin. MazaCoin dépend d’un modèle de proof-of-work pour une génération de token et, de fait, n’est pas très efficace en matière d’énergie lorsqu’il s’agit de traitement comparé aux nouvelles blockchains. L’idée derrière Mazacoin était louable, même si peut-être malavisée : Mazacoin devait être le crypto, et ensuite, la monnaie officielle de la tribus Oglala Lakota, leur offrant une économie auto-régulée.

Qui a créé Mazacoin ?

MazaCoin fut proposé par Payu Harris, un activiste reconnu pour les droits des Amérindiens. Sous son lead, le groupe Kimitsu a pris la tâche de développer et d’entretenir la blockchain Maza, avec la plupart des activités du groupe tournée vers les Amérindiens et la façon dont la technologie pourrait faire bénéficier ces personnes. Etant une crypto-monnaie de niche, Maza ne possède pas de noms connus sur sa blockchain parmi ses supporters, même si la communauté ne fuit certainement pas ses idéaux : Maza est quoi qu’il en soit un exemple de la façon dont les crypto-monnaies peuvent aider à démocratiser notre économie, en donnant à des groupes l’opportunité de dicter leur propre gouvernance financière.

Quels sont les avantages et inconvénients de MazaCoin ?

Mazacoin est une expérimentation qui aurait pu devenir très importante, si elle avait été lancée au bon endroit et au bon moment. Elle pourrait toujours le devenir, mais il est tristement peu probable que les tribus Amérindiennes s’unissent et commencent à utiliser en masse les crypto-monnaies dans un futur proche. Cela amène une observation notable – il y a plus d’inconvénients que d’avantages pour Mazacoin. Bien que développer une monnaie en faveur des communautés Amérindiennes soit une noble cause, ce n’est probablement pas suffisant pour gagner le soutien et les investissements requis pour prospérer. Le marché pour Mazacoin est petit, avec seulement quelques milliers de personnes qui en possèdent. Si chaque membre de la tribus Oglala venait à en posséder, ces statistiques resteraient quasi identiques. Ensuite il y a le problème de l’acquisition ou de l’échange de cette monnaie elle-même : les exchanges majeurs l’acceptent. En Août 2019, seulement deux petits exchanges acceptaient des exchanges de Mazacoin, (MAZA/BTC and FreiExchange) – et aucune de ces deux n’acceptent les monnaies fiduciaires. Cela rend Maza quasi impossible à obtenir pour quiconque manque d’expérience dans le marché de la crypto-monnaie. Si l’on considère que les Amérindiens sont considérés comme économiquement désavantagés, il est difficile d’imaginer un mode dans lequel cette monnaie pourrait exploser. Des nations beaucoup plus avancées dans l’adoption tech telles que l’Islande, le Japon et la Corée du Sud, n’ont toujours pas atteint une adoption de masse des crypto-monnaies.  S’attendre à ce que les tribus Amérindiennes soient à l’avant-garde cette révolution paraît non réaliste. Ensuite, les mises à jour de la blockchain de Mazacoin sont rares et espacées. Alors que des blockchains de niche sont constamment développées par des équipes entières qui souhaitent rester à la pointe, ce n’est pas le cas ici. La version la plus récente de Maza a été lancée en 2016. Même la blockchain du compte de twitter est négligée, ne recevant un peine qu’une seule entrée l’année dernière. Il y a beaucoup de raisons de douter de la stabilité de Mazacoin et il parait inconcevable de voir n’importe quel investisseur le considérer comme une opportunité d’investissement lucrative.

Le futu de MazaCoin

Malgré tout, Mazacoin n’est pas nécessairement tombé à l’eau. Il n’est pas trop difficile de penser que peut être, une fois la crypto-monnaie devenue plus importante, les tribus Amérindiennes pourrait l’adopter globalement, ce qui encouragerait son développement et renforcement. A ce niveau, l’objectif louable de ce projet pourrait le maintenir à flot suffisamment longtemps pour le voir prendre de l’ampleur. Toutefois, des pensées positives ne changeront pas la vérité du moment : Mazacoin n’est pas un bon investissement, avec un marché très peu porteur et des mises à jour de développement non existantes. Ce token a peu de chance de gagner en valeur dans un futur proche à moins qu’un nouvel investisseur n’arrive pour changer les choses.

Actualités des Cryptomonnaies

Les meilleurs ETF Bitcoin à surveiller en 2021

Un ETF, ou fonds négocié en bourse, est un instrument financier utilisé pour suivre la performance des actifs traditionnels – […]

La Commission européenne demande conseil pour un projet blockchain

Les conseils nécessaires concernent l’exploitation d’une infrastructure EBSI La Commission européenne va lancer un appel d’offres pour des conseils juridiques […]

L’application COVID de l’ASU utilise la technologie Hedera Hashgraph

Safe Health Systems a annoncé le lancement de HealthCheck, une plateforme de test COVID alimentée par le Hedera Consensus Service […]

L’Université d’État de l’Arizona utilise une application blockchain pour le suivi des cas de COVID-19

L’application basée sur la blockchain, appelée HealthCheck, sera utilisée pour suivre quotidiennement tous les étudiants et employés sur place Alors […]

Le Vietnam s’associe à TomoChain pour stocker les diplômes sur sa blockchain

Les nouvelles archives blockchain permettront de stocker les 1,5 million de certificats délivrés chaque année TomoChain, une blockchain évolutive alimentée […]

Dubaï: Une société d’investissement investit 10 millions dans l’ETH

L’investissement de l’entreprise sera réalisé en partenariat avec CanETH L’entrepreneur basé à Dubaï et président du groupe IBC, Khurram Shroff, […]

Crypto-monnaies alternatives

X-Coin
X-Coin logo X-Coin »
Bitcoin
Bitcoin logo Bitcoin »
Ethereum
Ethereum logo Ethereum »
XRP
XRP logo XRP »
Neo
Neo logo Neo »
TRON
TRON logo TRON »