Namecoin

Pour ceux qui ne sont pas familiés avec le terme, altcoin est le mot utilisé pour décrire les crypto-monnaies autres que Bitcoin. Il y a plus de 2 000 altcoins sur le marché de la crypto-monnaie, et de nouveaux entrants sont régulièrement enregistrés. En termes de blockchain, depuis l’émergence du bitcoin, beaucoup de startups ont été optimisées sur une technologie open source qui les conduisent à créer des bitcoins alternatifs. C’est le même processus qui a donné naissance à Namecoin.

(NMC)

Namecoin

Prix

échange 24h

7 Days Change

Capitalisation du Marché

Qu’est-ce que Namecoin ?

Namecoin était le premier altcoin à entrer sur le marché. Naturellement, l’équipe en charge a décidé de retravailler la blockchain presque immédiatement. Ils croyaient que l’anonymat offert par la blockchain pouvait être élargie. Une des fonctionnalités principales de Namecoin est qu’elle est distribuée sur des domaines basés DNS, connus en tant que domaines .bit. Généralement, les sites web dépendent d’un DNS principal qui supportent l’information sur la manière de les connecter. Cela rend la censure de sites web aisée pour les agences gouvernementales en bloquant les accès à leurs DNS. Les DNS distribués par Namecoin visent à contourner ces blocs sans en utiliser un, mais des centaines de différents Nom de Domaines à différents endroits. Cela rend impossible pour des gouvernements ou agences de censure de mettre en place un blocage de sites web puisque les points d’accès à quelconque .bit sont dispersés. Un autre service rendu par Namecoin est le fait de convertir des adresses illisibles – comme des portefeuilles crypto ou domaines TOR – en adresses lisibles par des humains.

Qui a créé Namecoin ?

Namecoin était le résultat d’un désaccord concernant l’application de la blockchain durant les premières heures de Bitcoin. Pour être précis, il s’agissait d’une discussion sur l’idée d’un système appelé BitDNS en fin d’année 2010. Son développeur principal, qui postait sous l’alias « Vinced », a introduit le réseau au monde entier en avril 2011, en offrant un double système de minage qui permettait aux personnes de miner le Namecoin tout en minant le Bitcoin. L’inventeur de Namecoin s’est depuis retiré de la scène, en laissant derrière lui une large équipe de programmeurs expérimentés, des ingénieurs et designers qui tentent de le faire devenir le réseau anti-censure idéal.

Quels sont les avantages et inconvénients de Namecoin ?

Les avantages de Namecoin sont faciles à énumérer ; le combat contre la censure est considéré comme une partie intégrante du maintien d’une société démocratique, et en ce sens, les idéaux de Namecoin sont à la fois compréhensibles et en quelque sorte nobles. L’idée d’offrir aux gens un niveau supplémentaires d’intimité est également quelque chose qui résonne pour beaucoup de personnes, particulièrement dans les communautés tech. Ceci dit, Namecoin possède aussi quelques inconvénients. Même s’il a été actif depuis 2011 et ses tokens ont réussi à conserver de la valeur, ni le token ni la blockchain qui fonctionne avec ne sont remarquables. Les projets de Namecoin, même s’ils paraissent intéressants, ne rencontrent pas beaucoup de soutien non plus. A la fin de l’année 2018, seulement quelques domaines .bit étaient actifs parmi plus de centaines de milliers enregistrés. Cela signifie que le réseau .bit est très peu utilisé, ce qui n’est pas vraiment une surprise puisque le réseau n’est pas facile d’accès. Le plus grand challenge de Namecoin semble être son manque de soutien et d’intérêt par le publique. Alors qu’il possède des fonctionnalités très appréciées par la plupart des amateurs de crypto-monnaies, il n’a pas réussi à attirer l’attention de communautés plus larges.

Le futur de Namecoin

Il faut dire qu’avoir une base d’utilisateur restreinte ne veut pas forcément dire que Namecoin a échoué, car sinon il l’aurait déjà fait. Ce n’est pas seulement parce que les blockchains doivent traverser une longue période de vie, mais parce que la protection de la vie privée de la communauté a toujours été limitée, avec peu de temps investi sur le sujet. Il y a toujours des personnes qui demandent un surplus d’intimité. De même, les autorités de régulation découragent les blockchains anonymes car elles pensent que les criminels les exploitent afin d’entraver la justice. Toutefois, le besoin d’anonymat va plus loin que la simple criminalité. L’existence continue du réseau TOR (The Onion Routing) et du Deep Web est un témoignage de cela. Alors que TOR est souvent considérée comme synonyme de crime et d’opérations sous couverts, c’est la norme dans des pays ou l’accès à internet et la liberté d’expression sont limités. Namecoin conserve une chance de potentiellement atteindre le même statut que TOR. Cela n’arrivera pas en un jour, et pas non dans un futur proche, mais son usage particulier de la blockchain pourrait entrainer la communauté internet, fervente d’intimité et d’anonymat, à faciliter son succès dans le combat contre la censure.  

Crypto-monnaies alternatives

X-Coin
X-Coin logo X-Coin »
Bitcoin
Bitcoin logo Bitcoin »
Ethereum
Ethereum logo Ethereum »
XRP
XRP logo XRP »
Neo
Neo logo Neo »
TRON
TRON logo TRON »