Acheter des Bitcoins et des Ethers au Canada – Le Guide Complet

L’Ethereum et le Bitcoin au Canada

La révolution du Bitcoin et de la blockchain est un phénomène planétaire qui n’épargne aucun pays.

Au Canada, il y a une certaine règlementation qui régit l’utilisation des Bitcoins, des Ethereum et autres altcoins qui sont connus pour être très volatils. Toutefois, n’oublions pas que la réglementation de la crypto-industrie est un chantier en constante évolution.

L’envolée des crypto-monnaies a suscité différentes réactions de la part des pays, mais n’a pas freiné l’intérêt croissant des investisseurs du monde entier pour ces produits virtuels.

Aujourd’hui, il existe près de 2 000 actifs numériques et les volumes de transaction sont « presque 100 fois plus élevés qu’il y a deux ans à peine » explique Timothy Lane, sous-gouverneur de la Banque du Canada.

Certains pays ont été réticents vis-à-vis des crypto-monnaies et les ont plus ou moins quasiment interdites comme la Chine, alors que d’autres pays comme le Japon a mis en place un cadre précis pour gérer les risques associés aux crypto-actifs en acceptant le Bitcoin comme monnaie légale par exemple. À l’inverse, certains pays n’ont pris aucune mesure.

En 2014, un projet de loi contre le blanchiment d’argent et parlant des cryptomonnaies a vu le jour au Canada. Cette nouvelle loi traite ainsi les monnaies virtuelles comme des « entreprises de services monétaires » aux fins des dispositions anti-blanchiment d’argent.

Donc, les entreprises qui font le commerce de devises virtuelles sont tenues de s’inscrire auprès du Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada (Fintrac).

Ces entreprises doivent également mettre en œuvre des programmes de conformité et signaler les opérations suspectes ou liées au terrorisme. Ces nouvelles modifications interdisent aussi aux banques d’ouvrir des comptes pour des sociétés qui effectuent des opérations en devises virtuelles, sauf si elle est « inscrite auprès de la Fintrac ».

Que pense la Banque du Canada des crypto-devises et de la blockchain ?

Alors que la Banque du Canada n’a pas pour mission de « règlementer les crypto-actifs », elle doit cependant analyser leurs éventuelles répercussions sur le système financier canadien.

Bien sûr, la Banque du Canada participe à des travaux de recherches sur les crypto-devises, les crypto-actifs et la blockchain avec le G7, le G20 et le Conseil de stabilité financière (CSF).

D’après le sous-gouverneur de la Banque de Canda, les autorités de régulation devraient tourner leurs études pour voir et comprendre les crypto-actifs sous divers angles :

  • Les risques encourus pour la stabilité du système financier ;
  • L’intégrité des marchés et la protection des investisseurs ;
  • La protection contre les flux financiers illégitimes (blanchiment d’argent et financement du terrorisme).

Bien que la création de monnaie numérique risquerait de faciliter des activités criminelles et pourrait porter atteinte au système bancaire déjà établi – notamment en réduisant les dépôts bancaires, les autres formes d’épargne et les transactions, les autorités règlementaires canadiennes semblent affirmer que ces crypto-actifs ne représentent pas encore de menace pour la stabilité financière du Canada.

Pour Mr. Lane, les cryptomonnaies actuelles ne remplaceront pas le dollar canadien, car elles ne représentent que des produits qui peuvent intéresser trois types d’utilisateurs majeurs :

  • Investisseurs qui comprennent les risques associés aux crypto-devises ;
  • Résidents de pays où la monnaie nationale n’est pas digne de confiance (et / ou qui subit une inflation impressionnante) ;
  • Personnes qui cherchent à effectuer des transactions illégales (évasion fiscale, blanchiment d’argent, financement du terrorisme).

Dans un papier publié en février 2019 et intitulé Une perspective sur la crypto « monnaie », James Chapman et Carolyn A. Wilkins expliquent que les banques centrales sont conscientes que « le paysage monétaire pourrait changer radicalement au cours des dix à quinze prochaines années ».

« Les cryptoactifs, en particulier la technologie de la chaîne de blocs sous-jacente, pourraient transformer des secteurs entiers de l’économie, des services financiers à la gestion de la chaîne d’approvisionnement » ajoutent-ils.

Ce papier explique que, pour se préparer aux changements produits par les crypto-actifs et la blockchain, les banques centrales doivent prendre en compte différents points dans leurs recherches, notamment :

  • En quoi la technologie derrière les crypto-monnaies est-elle, en essence, innovante ?
  • Quelle est l’incidence de ces nouvelles devises sur le rôle des banques centrales ?
  • Avec la percée des crypto-actifs et la baisse de l’utilisation de l’argent comptant, est-ce qu’il faudrait mieux laisser les paiements numériques relever exclusivement du secteur privé ou est-ce que les banques centrales devraient-elles émettre leur propre monnaie virtuelle ?

Quelles taxations sur les crypto-monnaies au Canada ?

De manière succincte, si vous résidez au Canada et que vous possédez des crypto-monnaies dont vous ne vous servez que pour des usages courants, vous n’êtes pas obligés de les déclarer au fisc.

Mais si vous vous servez de vos crypto-devises pour des activités génératrices de revenus, autrement dit si votre utilisation génère des plus-values ou encore si elles sont utilisées dans des activités entrepreneuriales, ces revenus sont automatiquement assujettis à l’impôt sur le revenu. Il faut donc les déclarer pour qu’ils soient taxés.

S’installer dans certaines parties du Canada pour faire du minage de pièces serait également une bonne option car le coût de l’énergie y est moindre et la température annuelle est assez froide, ce qui permettrait en outre de minimiser les coûts de refroidissement.

Si le minage est comme une entreprise à des fins lucratives, alors vous allez devoir payer des impôts. En revanche, si le minage représente plus un passe-temps personnel, alors les crypto-devises obtenues ne seront pas imposables.

Dans tous les cas, voici quelques conseils du gouvernement du Canada lorsque vous utilisez des crypto-devises :

  • Protégez toujours votre portefeuille avec plusieurs couches de protection (fort mot de passe, logiciel de cryptage, plusieurs copies, etc.).
  • Prenez connaissances des politiques de remboursement, de retour et de litige de l’entreprise auprès de laquelle vous souhaitez faire un achat (taux de change, conditions de remboursement, contact).
  • Comprenez quels seront les coûts réels associés à votre achat (frais, commissions, etc.).
  • Pensez au futur en ayant une sauvegarde que votre famille pourra obtenir s’il devait vous arriver quelque chose (maladie, accident, mort, etc.).

Bitcoin vs. Ethereum

Bien que les deux réseaux utilisent la technologie de la blockchain, il y a quelques différences entre le Bitcoin et l’Ethereum.

Par exemple, le Bitcoin est la 1ère crypto-monnaie à avoir été lancée en 2009 et c’est aussi la plus importante crypto-devise en termes de capitalisation boursière.

L’Ethereum, lui, n’est que la 2ème crypto-devise après le Bitcoin.

bitcoin versus ethereum acheter crypto monnaie

Alors que le réseau Bitcoin a été créé comme réseau décentralisé, public et transparent permettant l’utilisation d’un nouveau moyen de paiement pair-à-pair (sans l’utilisation d’un intermédiaire comme une banque), le réseau Ethereum est une sorte de « machine virtuelle » dont l’objectif est d’offrir la possibilité à n’importe qui de créer des applications décentralisées (dApp) via des contrats intelligents ou « smart contracts ».

Ces contrats intelligents sont là afin de remplir le rôle de tiers de confiance entre deux parties lors d’une transaction. Pour cela, ils exécuteront « automatiquement des accords programmés qui sont enregistrés sur la chaîne de bloc d’Ethereum ».

L’« Ether » est le moyen de paiement utilisé sur le réseau Ethereum.

Voici les principales différences entre le Bitcoin et l’Ethereum :

  • En termes de capital, la capitalisation boursière du Bitcoin est largement supérieure à celle de l’Ethereum, puisqu’il produira au final 21 millions de pièces – c’est donc une monnaie déflationniste. À l’inverse, l’Ether est une monnaie inflationniste puisque le nombre de ses pièces est illimité.
  • L’Ethereum utilise le consensus Proof of stake qui semble être plus avantageux que le Proof of work du Bitcoin, notamment au niveau de la consommation en énergie et en termes de minage.
  • La taille des blocs du Bitcoin est de 1Mo tandis que la taille d’un bloc d’Ether est ajustable. Elle peut augmenter selon ce que décident les mineurs du réseau.
  • La durée de minage d’un bloc est plus rapide pour l’Ethereum 14 s vs. 10 min pour le Bitcoin.
  • En termes d’application, l’Ethereum possède un nombre infini de possibilités. Le langage de programmation « Turing complete » d’Ethereum permet aux utilisateurs du réseau de faire n’importe quel calcul tant que la puissance de calcul est suffisante. Le réseau Bitcoin est plus restreint et les applications complexes ne peuvent être exécutées.

Comment acheter des Bitcoins et des Ethers ?

Moyens de paiement

Au Canada, il est possible d’acheter de l’Ethereum ou du Bitcoin via différents moyens de paiement comme :

À Montréal

À Montréal, il est possible des Bitcoins et des Ethers via des distributeurs automatiques, des échanges et des courtier règlementés.

Penchons-nous sur les distributeurs automatiques de Bitcoins et d’Ethers.

Il en existerait 106 dans – et autour de – Montréal selon les données de coinatmradar.

Contrairement aux guichets normaux, les distributeurs automatiques de crypto-devise n’ont aucun lien direct avec les banques. Il faut donc être prêt à supporter les frais liés aux opérations.

Voici comment cela fonctionne en règle générale :

  • Il faut avoir un portefeuille Bitcoin ou un portefeuille Ethereum
  • Rendez-vous dans un guichet automatique
  • Scannez le code-barre de votre portefeuille
  • Scannez ses billets de banque canadiens
  • Confirmez le montant affiche de Bitcoins ou d’Ethers
  • Recevez le montant équivalent en Bitcoins à l’adresse Bitcoin que vous aurez fourni (idem pour les Ethers).

Pour plus d’informations sur les Bitcoins, n’hésitez pas à visiter l’espace collaboratif installé en plein cœur de Montréal :  la Bitcoin Embassy, ou l’ambassade du Bitcoin.

Cet espace se désigne comme étant « le premier espace physique au monde dédié aux technologies Blockchain et au Bitcoin. Il s’étend sur 3 étages et vous explique comment fonctionne la technologie blockchain, le Bitcoin et les crypto-monnaies en général.

Pour acheter des Bitcoins ou des Ethers à Montréal, il existe aussi d’autres solutions aussi simples, qu’originales et risquées, comme le site de petites annonces kijiji.

Acheter des Bitcoins et des Ethers : courtier vs. plateforme d’échange

Actuellement, il y a deux méthodes pour d’acheter des Bitcoins et des Ethers.

La première est de les acheter directement via une plateforme d’échange.

Ainsi, cela signifie que vous devez avoir un wallet (portefeuille) pour stocker vos crypto-devises car vous allez les posséder réellement.

Cependant, nous ne recommandons pas l’achat de Bitcoins ou d’Ethers via des échanges pour les 3 raisons suivantes :

  • Manque de réglementation
  • Longueur des processus de traitement des données pour ouvrir un compte
  • Frais généralement beaucoup plus élevés que les courtiers réglementés

La deuxième est d’acheter des Bitcoins et des Ethers via des CFD (contrat sur la différence), mais cela signifie que vous n’allez pas posséder les crypto-devises.

Nous avons regroupé ici les 3 plus importants avantages de l’utilisation des CFD :

  • Lors de l’achat d’un CFD Bitcoin ou d’un CFD Ethereum, la société de courtage par laquelle vous passez est réglementée, ainsi elle a l’obligation rigoureuse de respecter des règles liées à la sécurité de votre investissement – ce qui n’est pas le cas avec une plateforme d’échange où aucune réglementation ne s’applique.
  • Les CFD permettent de trader sur marge avec un effet de levier. Ainsi, vous ne devez mettre de côté qu’une fraction de la valeur totale de votre position de trading pour l’ouvrir (la marge). Vous augmentez ainsi votre exposition aux marchés puisque vos fonds sont disponibles pour d’autres investissements.
  • La liquidité accrue rend possible l’achat et la revente rapide de vos crypto-monnaies au prix que vous souhaitez.

Acheter des Bitcoins et des Ethers avec un courtier

D’après notre expérience, le meilleur courtier à utiliser au Canada est sans conteste Avatrade, l’un des acteurs les plus importants du secteur financier en ligne et leader au Canada.

La principale mission de ce courtier est de s’assurer que les investisseurs qui lui font confiance puisse gérer au mieux leurs portefeuilles d’actifs en toute sécurité.

Avatrade fait par exemple partie des rares courtiers entièrement réglementés en Europe, en Australie, au Japon, aux îles Vierges britanniques et en Afrique du Sud.

Forts de notre expérience, nous plaçons notre confiance et notre réputation dans ce courtier pour les raisons suivantes :

  • Plus de 200 instruments (actions, matières premières, Forex, indices et CFD) sont mis à votre disposition pour effectuer vos opérations de trading en toute sécurité.
  • Un large éventail de moyens de dépôt et de retrait est à votre disposition, allant du portefeuille électronique au paiement par carte, PayPal et même au moyen de paiements locaux.
  • Un compte démo est disponible afin d’apprendre à utiliser la plateforme de trading et de tester ses stratégies d’investissement.
  • Peu importe le support que vous utilisez pour trader (tablette, mobile et ordinateur) vous pouvez toujours effectuer vos opérations avec AvaTradeAct & MetaTrader.
  • Avatrade vous propose également des plateformes de trading automatisés.
  • Les spreads proposés sont très bas (à partir de 0.9 pips).
  • Disponible en Français, Avatrade offre un support client via e-mail, téléphone ou un chat.
  • Les fonds des clients sont conservés dans des comptes séparés ce qui permet d’accroître de façon significative la sécurité. Ultra sécurisés, les protocoles web utilisés sont HTTPS, cryptés SSL.
  • En plus de l’aspect sécurité, l’aspect ludique et éducationnel est pris en compte avec un grand nombre de ressources (vidéos, webinaires, etc.).
  • Et pour finir, Avatrade offre des BONUS dans le cadre de sa campagne promotionnelle Avatrade et offre des récompenses les traders qui négocient les Bitcoins (attention ces offres peuvent évoluer ou disparaître dans le temps).

Acheter des Bitcoins et des Ethers avec une plateforme d’échange

Se procurer d’un portefeuille Bitcoin ou Ethereum sera nécessaire pour stocker les pièces que vous souhaitez acheter.

En effet, bien que la majorité des échanges mentionnés ci-dessous mettent à votre disposition un portefeuille, nous vous recommandons de ne pas conserver vos crypto-devises sur l’échange mais de les transférer vers votre portefeuille – un qui ne soit de préférence pas connecté à internet comme un portefeuille physique (hardware).

Pour faire simple, un portefeuille a un fonctionnement à celui de votre adresse e-mail.

Vous recevrez de la part du fournisseur du Wallet Bitcoin ou du Wallet Ethereum un identifiant et un mot de passe. Attention ! Il est extrêmement important de ne jamais égarer votre mot de passe.

En effet, en cas de perte, il ne vous restera aucun autre moyen d’accéder à votre portefeuille. Vous aurez donc perdu tous vos jetons.

Par conséquent, il est assez risqué de se servir d’un portefeuille pour posséder des Bitcoins.

D’autres solutions existent afin de procéder à l’acquisition directe de Bitcoin, à l’instar des plateformes peer-to-peer. Ce type de plateforme a pour fonction de vous mettre en contact avec des personnes qui vendent des Bitcoins ou des Ethers.

Une fois le contact établi, libre à vous d’entamer une négociation avec un possesseur de Bitcoins et d’Ethereum, de le rencontrer ou d’effectuer une transaction en ligne. Encore une fois, nous vous recommandons la plus grande prudence. Réalisez au préalable une enquête sur la personne avec laquelle vous faites affaire.

Coinbase acheter criptomonnaies sur coinbase

Coinbase est très probablement l’une des plus grosses plateformes d’échange sur le marché. Sa longévité témoigne de son sérieux et de la qualité des prestations offertes. La plateforme dispose également d’une énorme base de données d’utilisateurs.

Si vous disposez d’un portefeuille chez Coinbase, il ne vous sera proposé que trois crypto-monnaies : Bitcoin, Ethereum et Litecoin.

Au Canada, le seul mode de paiement est la carte bancaire qui vous permet de faire des achats instantanément (commission de 3,5 %).

Le site Coinbase est disponible en français.

LocalBitcoinsacheter criptomonnaies sur localbitcoins

LocalBitcoins est une plateforme peer-to-peer dont l’objectif est de vous mettre en relation directe avec d’autres utilisateurs de crypto-devises. La plateforme s’occupe entre autres de mettre en place la liaison, et de définir les règles de l’opération.

Vous pourrez ainsi entrer en contact avec des détenteurs de Bitcoins pour leur proposer directement de leur racheter leurs Bitcoins.

LocalBitcoin sert d’arbitre, mais c’est au vendeur de décider du moyen de paiement. En cas de désaccord avec la proposition d’un vendeur, vous pouvez simplement continuer votre recherche jusqu’à ce que vous tombiez sur un vendeur qui soit d’accord avec le paiement que vous souhaitez.

En règle générale, le virement bancaire est la solution favorisée par les vendeurs de Bitcoins.

Cependant un nombre grandissant d’utilisateurs se tourne vers des paiements alternatifs comme PayPal, Moneygram, Skrill et autres.

Dès que la transaction est lancée, les Bitcoins du vendeur sont stockés sur la plateforme LocalBitcoins dans l’attente du paiement. Une fois que chaque partie reçoit une notification du paiement, vous recevrez les Bitcoins achetés directement dans votre compte.

Le site LocalBitcoins est disponible en français.

Krakenacheter criptomonnaies avec kraken

Kraken est une autre plateforme d’échange qui propose l’échange de plusieurs crypto-devises.

À l’ouverture de votre compte, il existe différents niveaux en fonction des vérifications que vous aurez effectuées ce qui peut augmenter le temps nécessaire pour valider votre compte. Nous vous conseillons de leur envoyer un e-mail si vous souhaitez accélérer ce processus.

Kraken offre la possibilité de faire des virements bancaires gratuits et qui arrivent le même jour. En revanche, le site ne supporte pas les cartes bancaires.

Le site Kraken n’est pas disponible en français.

Wirexacheter qtum with wirex

Avant d’avoir la possibilité d’acheter des Bitcoins et des Ethers sur Wirex, vous devez vous inscrire et obtenir une carte de débit sur ce site pour l’utiliser dans le but acheter des crypto-devises.

Une fois votre carte créée, vous la lier à votre adresse Paypal ou votre compte bancaire et faire un dépôt dans le but d’obtenir des crypto-devises.

Le site Wirex est disponible en français.

Paxfulacheter cripto monnaies avec paxful

Comme LocalBitcoins, la plateforme Paxful est une plateforme mettant en contact les vendeurs et les acheteurs de cryptomonnaie.

Il faudra d’abord vous inscrire pour pouvoir accéder aux services de la plateforme.

Une fois inscrit, il sera possible de consulter les différentes offres sur l’achat d’Ethereum et de Bitcoin, puis vous pouvez finaliser l’opération.

Quatre modes de paiement principaux sont proposés : cartes cadeaux, transfert en ligne (PayPal, Payoneer…), dépôt et carte de crédit / débit.

Le site est disponible en français.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.