Home > Sites internet autorisés sur lesquels vous pouvez vous inscrire

Sites internet autorisés sur lesquels vous pouvez vous inscrire

Vous pouvez vous protéger contre les préjudices dans le monde des crypto-monnaies grâce à un geste très simple : toujours lire les conditions générales (CG). Les mauvais acteurs comme les sites légitimes peuvent causer des problèmes aux nouveaux investisseurs qui ne comprennent pas les cadres juridiques auxquels ils sont soumis.

Les conditions générales peuvent dissimuler des accords juridiques complexes, des limites de retrait, des restrictions et des conditions d’utilisation strictes. Vérifiez-les minutieusement avant d’investir de l’argent afin d’éviter les mauvaises surprises. Si vous ne respectez pas les conditions générales d’une société, celle-ci peut être en mesure de restreindre légalement l’accès à vos fonds. 

Conditions générales

Les conditions générales décrivent le contrat légal entre vous et le fournisseur de services. Elles détaillent divers paramètres sur la base desquels vous acceptez d’accéder au service concerné. Elles comprennent des informations sur la manière dont le site utilise les informations personnelles, la confidentialité, les informations que le site doit partager conformément aux exigences légales et toutes les implications financières ou légales. Il est important de lire les conditions générales avant d’accéder à une plateforme de services afin de connaître les droits dont vous disposez ainsi que les limitations et/ou les problèmes juridiques. La violation des conditions générales d’une plateforme pourrait vous exposer à des implications juridiques ou pire, restreindre l’accès aux fonds et aux crypto-actifs que vous pourriez détenir sur la plateforme. 

Connaître son client (KYC)

La procédure KYC est une exigence réglementaire pour les prestataires de services financiers. La plupart des plateformes réputées sont tenues de respecter les normes KYC et le processus exige que l’utilisateur présente une preuve d’identité (permis de conduire, passeport, carte d’identité nationale) et une preuve d’adresse (facture de services publics). La plateforme contrôle et vérifie ensuite ces documents. Cela permet de s’assurer que la personne ne commet pas de fraude ou d’usurpation d’identité. Cela permet également de sécuriser la plateforme pour tous les utilisateurs. La plupart des plateformes vous permettront d’accéder à tous les services une fois que vous aurez terminé le processus KYC. 

Limites de dépôts, de retraits et de comptes

La plupart des plateformes ont mis en place des limites de dépôt et de retrait de fonds. Elles déterminent le montant des fonds que vous pouvez déposer en une seule transaction, par jour ou par mois. Ces limites sont souvent indiquées sur la page des conditions générales ou séparément. Parfois, une plateforme peut également imposer une limite conditionnelle selon laquelle vous devez trader en suivant une limite financière stricte (par exemple un retrait de 1 000 $ ou 1 Bitcoin par jour) à moins que vous ne fournissiez davantage d’informations lors du processus KYC. Ces limites varient d’une plateforme à l’autre et dépendent également de votre pays de résidence. Il est recommandé de toujours vérifier les limites de dépôt et de retrait avant de s’inscrire sur une plateforme. 

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.